Location longue durée ou Location avec option d’achat : quels services et options choisir ?

Pour constituer leur parc de véhicules, les entreprises optent souvent pour des contrats de location. En LLD (Location longue durée) comme en LOA (Location avec option d’achat, aussi appelé leasing ou crédit bail), plusieurs options et prestations complémentaires peuvent être proposées. Assurances pertes financières, véhicule de remplacement, entretien et réparation : vous vous demandez comment vous y retrouver ? On vous répond !

Une clé de voiture avec un contrat, symbolisant les choix de location de véhicules pour les entreprises.

Partager

Quelles assurances choisir en LOA ou LLD ?

Lors de la signature d’un contrat en LLD ou LOA pour un nouveau véhicule de votre entreprise, vous devez prêter attention aux moindres détails. Les assurances, en partie facultatives, peuvent être incluses ou non au contrat. Elles font varier la note de façon significative. Souvent présentées comme incontournables, elles peuvent pourtant être écartées.

Contrat de location d’un véhicule : vers quelles options vous tourner ?

Les assurances pertes financières concernent la prise en charge de la différence entre la valeur du véhicule (hors taxe) et celle à la date du sinistre ou du vol (valeur déterminée par un expert). Elle est intéressante mais peut être redondante avec une assurance tous risques performante.

L’assurance décès et incapacité, qui peut inclure ou non la perte d’emploi, prend en charge le solde restant dû sur le financement en cas de décès, de perte totale et d’irréversible d’autonomie / perte d’emploi. Ce type d’assurance est très intéressant pour les petites structures individuelles où l’organisation repose sur un seul dirigeant.

Le véhicule de remplacement en cas de sinistre ou de vol est également optionnel. Différentes prestations sont possibles selon les cas : panne, perte totale ou vol. Cette option peut, elle aussi, être redondante avec votre assurance classique. Ainsi, n’hésitez pas à vérifier cette information en amont.

Adaptez l’assurance aux besoins de vos collaborateurs

Au-delà du cadre spécifique de la LLD ou LOA, certaines clauses du contrat d’assurance classique peuvent correspondre ou non aux besoins spécifiques de vos collaborateurs. Les assurances peuvent couvrir les vols et incendies, les catastrophes naturelles, les bris de glace, les dommages accidentels, etc.

Une bonne définition en amont de l’usage de vos véhicules est donc nécessaire. Ainsi, les assurances sur les marchandises et matériels transportés ou sur les bris de machines des engins et des matériels fixés sur les véhicules, ne seront pas utiles pour des commerciaux par exemple. De même, la fréquence des catastrophes naturelles, même si elles ne peuvent qu’être difficilement anticipées, n’est pas toujours la même selon les régions. Lors de la signature d’un nouveau contrat, l’évaluation de vos besoins devra prendre en compte l’ensemble de ces facteurs de risque.

Une clé de voiture avec un contrat, symbolisant les choix de location de véhicules pour les entreprises.

Entretien en LLD ou LOA : anticipez la restitution des véhicules !

A la signature d’un contrat en LLD ou LOA d’un véhicule, pensez déjà à la restitution de celui-ci : sans anticipation, la « bonne affaire » peut en effet vite se transformer en « mauvaise surprise ». Voici comment bien préparer cette étape et rendre votre LLD ou LOA intéressante.

Entretien et réparation : option à prendre ou à laisser

Dans le cas d’une LLD ou d’un leasing (LOA), un contrat d’entretien peut vous paraître facultatif. Tabler sur 3 ou 4 ans sans rencontrer de difficultés est un pari intéressant de prime abord, d’autant que les deux premières années peuvent bénéficier de la garantie constructeur. Néanmoins, n’oubliez pas que la restitution peut être coûteuse car vous aurez l’obligation de rendre le véhicule en bon état. Les rayures et autres casses significatives seront facturées lorsque vous rendrez les clés. Un diagnostic préalable peut être envisagé pour engager des réparations peut-être moins coûteuses que le forfait qui sera appliqué.

Evaluez bien vos besoins au moment de la souscription à la LLD ou leasing auto

Les excédents kilométriques peuvent coûter cher à la fin du contrat de location. Les dépassements forfaitaires doivent impérativement être évités. Mettez tout en œuvre pour bien anticiper les besoins de déplacements et pensez à faire réajuster le forfait kilométrique avant la fin du contrat : un avenant signé avec le loueur fera foi. L’analyse de votre flotte de véhicules existante est un atout indéniable pour évaluer au plus juste vos besoins.

Focus

Comparer pour viser juste

Comme souvent, l’évaluation des offres de location passe par une analyse du marché et une comparaison en fonction de différents critères. Maintenance, pneumatiques, cartes carburant, assurances… comparez les offres selon les véhicules proposés dans votre car policy et optez pour la solution la plus adaptées à vos objectifs (satisfaction de vos conducteurs, tarifs, image de l’entreprise…).

A retenir

  • Il convient d’étudier les propositions d’assurance au cas par cas pour vous assurer que vous n’êtes pas déjà couvert par ailleurs.
  • Evaluez bien les besoins des collaborateurs et l’usage des véhicules pour faire des choix avisés.
  • le contrat d’entretien peut être une bonne option pour éviter des réparations trop coûteuses au moment de la restitution.